Elles arrivent dans nos boutiques préférées mais avant de vous montrer les photos, commençons par un peu de lecture avec l'historique la voiture à l'echelle 1.

"Selon la légende, l'idée de la 333SP aurait germé lors d'une discussion entre Piero Lardi Ferrari et Giampiero Moretti, pilote et fondateur de la société d'équipement Momo. En 1993, ce dernier souhaitait terminer sa carrière sur Ferrari. Le projet se devait d'être à la fois économiquement viable et d'avoir des chances de mener à la victoire. Par chance, l'IMSA et l'ACO étaient en train de mettre au point un nouveau règlement exigeant un moteur de moins de quatre litres, dérivé d'un modèle de route. Il s'agissait de ranimer une catégorie rendue moribonde par un excès de règles. De plus, à cette époque aucune course de F1 ne se déroulait sur le sol américain et la 333SP serait l'occasion de représenter la marque en compétition aux Etats Unis. Luca Di Montezemolo donna son feu vert à la conception de la première vraie voiture de sport Ferrari depuis le retrait de la 312PB vingt ans plus tôt.

Source: Externe



C'est Gianpaolo Dallara qui fut chargé du développement, en collaboration avec les ingénieurs de Ferrari. Un groupe se chargea du châssis, du moteur et de la transmission et l'autre de la carrosserie. Les 333SP seraient confiées à des écuries clientes et devaient donc rester les plus simples possibles. Le projet fut surnommé "Il Sogno Americano", le Rêve Américain. Pour le moteur, Ferrari joua bien le coup, en utilisant le moteur de 3.5 litres issu des Formule 1. Manœuvre autorisée tout simplement car ce moteur avait été intégré dans la F50, la Ferrari de route la plus proche de la F1 jamais construite. De plus, l'IMSA fit les aménagements nécessaires, tant était grande l'excitation du retour de Ferrari. Seule la cylindrée dut être adaptée, développant 333 centimètres cubes par cylindre. Châssis et carrosserie étaient en carbone. Le châssis était très proche de celui d'une Formule 1, étant simplement plus large pour accueillir les deux places imposées par le règlement. Sans surprise, la caractéristique la plus marquante de la 333SP pour les spectateurs était le bruit aigu de son moteur au delà des 10 000 tours, dont la légende raconte qu'il était audible tout au long des sept kilomètres du circuit de Spa Francorchamps. La puissance était de l'ordre de 650 chevaux à 11500 tours.

En 1994, la 333SP fit des débuts tonitruants en course en s'adjugeant les deux premières places à sa première sortie à Road Atlanta, avant de réaliser un triplé à Lime Rock, puis de gagner trois autres courses au cours de la saison. En 1995, elle remporta la première de ses trois victoires aux 12 Heures de Sebring. Une victoire suivie de bien d'autres qui permit à Ferrari de remporter le titre des constructeurs (et accessoirement des pilotes).

Source: Externe



L'étape suivante était logiquement de prendre d'assaut les 24 Heures du Mans. Sans succès en 1995. En 1996, une des 333SP se qualifia en deuxième position et établit le meilleur tour en course avant d'abandonner. En 1997, la meilleure position fut atteinte, la sixième. En 1998, la 333SP remporta la victoire dans sa classe LMP1, se classant huitième au général derrière les GT1.

Les 24 Heures du Mans sont la seule course d'importance que la 333SP échoua à remporter. En effet, en 1998, la 333SP Momo gagna les 24 Heures de Daytona avec Moretti au volant, la première victoire de Ferrari sur un tour d'horloge depuis le légendaire triplé des P4 en 1967. La voiture ne prit sa retraite qu'aux 24 heures de Daytona 2002, après huit saisons de succès.

Quarante exemplaires furent construits, les 14 premiers par Dallara et les 26 autres par Michelotto numérotés de 001 à 041 (le n°13 n'ayant pas été attribué!)."

Source:http://www.arthomobiles.fr/index.htm

Au 1/32 Revoslot nous propose donc 2 versions la type A qui correspond au modèle IMSA te la type B pour la version type Le Mans.

74243367_2590136537747745_8475560025224380416_o

revoslot-39-ferrari-333-lista-n27-3

RevoSlot Ferrari 333 No.27 Lista – Ref RS039 - Type A Version Imsa

75266195_2590131557748243_6976008434760024064_o

revoslot-40-ferrari-333-pilot-n10

Revoslot- Ferrari 333 Pilot #10- Ref RS040 - Type B version Le Mans

74676987_2590131811081551_5788844173809418240_o

Pour voir un peu mieux la différence coté carrosserie du nez, les vue de profils:

revoslot-40-ferrari-333-pilot-n10-3

revoslot-39-ferrari-333-lista-n27-1

Sous les jupes des 2 demoiselles ont distinguents l'impact avec 2 versions du chassis

revoslot-39-ferrari-333-typeA-B

72917105_2590131981081534_8384371074892038144_o

Comme sur les autres modèles de la marque Revolsot le reste de la mécanique provient de chez BRM.

Pièces-mecaniques-BRM-des-Ferrari-SP-de-Revoslot

 

 

S'ajoute à la sortie de ces 2 versions décorées le kit blanc lui aussi aura 2 déclinaisons.

revoslot-kit blanc

Kit Ferrari F333SP Revoslot type IMSA type A #RS0041A

 

Kit-Ferrari-F333SP-Revoslot-type-Le-Mans-type-B-en-aluminium-RS0041B-

Kit Ferrari F333SP Revoslot type Le Mans type B #RS0041B

 

L'ASA le club de slot de la région de Lyon, de Vienne, du Rhône de l'Ain de l'Isère.