C'est la fin d'une aventure. Kimi Räikkönen va piloter pour la dernière fois une Ferrari en Grand Prix, ce week-end à Abu Dhabi. Champion du monde en 2007, le Finlandais souhaite partir sur une bonne note. Si les deux titres mondiaux sont attribués, le dernier acte ne se fera pas sans enjeu. Ferrari ambitionne de terminer sur le podium des constructeurs. Et l'aide d'Iceman sera primordiale. 

Räikkönen veut quitter Ferrari la tête haute. (Reuters)Räikkönen veut quitter Ferrari la tête haute. (Reuters)

Trois titres en trois saisons. Pas mal. Kimi Räikkönen se souviendra évidemment de son passage chez Ferrari. Iceman a vécu un début en fanfare avec les titres de champion du monde des pilotes et des constructeurs en 2007. Malgré un second sacre chez les constructeurs, la suite sera tout de même moins joyeuse. Entre la montée en puissance de Felipe Massa vice-champion du monde la saison dernière et l'émergence de Brawn GP et Red Bull pour une saison en demi-teinte de la Scuderia, Räikkönen a aussi eu son lot de galères. 

Car le Finlandais avait débuté la saison avec la ferme intention de faire taire ses détracteurs. Après avoir reçu une énorme claque en Australie, il a compris que ce ne serait finalement pas possible. Aujourd'hui, il avoue vouloir "
essayer de conclure cette année difficile avec un bon résultat, en espérant que cela suffise pour gagner la troisième place au classement des constructeurs". Il sait que sa tâche s'annonce particulièrement ardue. Et pour cause, entre Luca Badoer et Giancarlo Fisichella, il n'a guère été épaulé pour le classement des constructeurs. 

Räikkönen est tout seul

Depuis le Grand Prix de Hongrie, il a inscrit 38 points, soit la totalité du pécule de Ferrari durant cette période.
McLaren Mercedes en a profité pour revenir et passer devant au Brésil pour un point... Räikkönen connaît néanmoins l'ampleur de la tâche qui l'attend à Abu Dhabi car la compétition est acharnée mais également parce que "nos concurrents directs ont continué à développer leur monoplace alors que nous utilisons la même monoplace depuis le Grand Prix de Hongrie à la fin juillet." Räikkönen ne peut même pas se consoler en se disant que cela lui permettra de bénéficier d'une monoplace de haut niveau la saison prochaine puisque Fernando Alonso prendra sa place en 2010. 

Cela ne l'empêchera pas de "
tout donner" sur une piste "qui semble intéressante et difficile", et que tout le monde va découvrir. Un nouveau Grand Prix qui donne un supplément d'intérêt à tous ces chasseurs de records qui rêvent forcément de devenir le premier à inscrire leur nom au palmarès d'une nouvelle épreuve. Pour Räikkönen, à quiToyota a proposé un contrat, il s'agirait du plus beau cadeau de départ.

source: www.sports.fr